l__le_4l__le_2"Si petit l'oiseau dans le creux de ma main. Si plein d'eau. Du coin de mon mouchoir je l'ai séché, j'ai lissé ses plumes. J'ai regardé l'océan à nouveau tranquille, lui qui a la prochaine marée emporterait en bruits ferraillants ce qu'il venait de rejeter, mangeur qui se fait vomir pour avaler de nouveau. Sur une parcelle de sable sec, j'ai déposé l'oiseau redevenu pimpant, un infime instant, par la grâce d'une passante."
Sarah Wells, L'île p.69
L'ouvrage est illustré par des encres de Monique Perret.

cliquer pour agrandir la 4è page de couverture (à droite)

vous pouvez commenter ce livre (ci-dessous)