mille_couv4aMilleC'est un prénom trivial et mystérieux à la fois, celui de cette nouvelle héroïne d'Édith Volpelière. J'aurais envie de digresser sans fin sur ce livre, qui fait pourtant à peine cent pages mais qui vous laisse imaginer le parfum d'une femme, son timbre de voix, sa présence. Rendre la femme présente – alors que c'est là son génie propre, d'être offerte à la présence, à la vue comme à la vie – paraît comme une magie particulière à l'œuvre d'Édith Volpelière. Écriture d'une approche sensible, plus que seulement intelligible, de la femme. Ses héroïnes sont le charme même : elles disent la femme à son plus inaccessible qui est pourtant son plus de présence réelle. Aussi pleinement réelles qu'imaginaires, épidermiques, au corps encombrant ou évanescent, rayonnant ou ombrageux, elles sont là irréductibles, inconnues.
Elles ont toutes, sinon comme Mille un prénom caché, une vie secrète dans l'ombre de laquelle errent, se cachent et parfois se dressent, les hommes.

En librairie le 20 octobre 2009. 96 pages. 15,50 €. ou chez l'éditeur. cliquez sur les images de couverture pour les agrandir.

De Édith Volpelière, voir aussi les autres ouvrages et articles