29 octobre 2010

voir >> notre nouveau catalogue
Posté par gasparnoc à 16:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 juin 2010

La petite Lorraine

Avec le temps, tout ce qui s'en va sert parfois à faire apparaître ce qui était caché.Cette archéologie des vies humaines n'est pas la moins troublante, ni la moins merveilleuse.Les petits pinceaux que l'on imagine à l'archéologue donnant le jour aux traces d'une civilisation sont aussi les plumes et les crayons de l'écrivain qui découvre des présences de vie oubliée dans les strates de l'écriture.C'est ce qui est arrivé à Jean Vigna, qui poursuit son cours vers l'essentiel  – les élémentaires, déjà – qu'avec le temps on... [Lire la suite]
Posté par gasparnoc à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 mai 2010

je veux des mots debout

Haïti est un pays avec tellement d'étages que nous disons souvent communément "dèyè mòn gen mòn" pour désigner la diversité des montagnes que sur son dos plein à craquer de misère elle porte à bout de bras. Autrement dit, c'est un montage de montagnes, ce pays dont le nom indien signifie d'ailleurs montagne avec ses variantes également bien connues Quisqueya et Bohio. C'est un ensemble de montagnes sur le dos de l'île la plus montagneuse des Antilles. D'une île qui a bon dos pour tous ceux qui s'en sortent. D'une île que... [Lire la suite]
Posté par gasparnoc à 20:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
14 février 2010

une famille nucléaire

Ce roman ne pèse pas, on voudrait le lire d'un trait, comme les romans de notre enfance. Le drame est violent. Les personnages d'enfants plus que touchants. Les adultes vus à la bonne distance. Le roman rend visibles les liens qui tirent les ficelles dans les profondeurs sombres de la famille. Ces liaisons, comme celles entre les atomes, qui font qu'un corps existe. Mais la famille est-elle un corps ? Ce roman taillé en facettes jette des lumières ouvertes. Tant de questions s'éclairent. Comme une révélation à rebours il fait... [Lire la suite]
Posté par gasparnoc à 21:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 février 2010

au nom du père

Un nom à soi.Ai-je vraiment un nom qui m'appartienne ?Mon prénom, bien sûr, Valérie. Je l'ai toujours aimé. Enfant j'y entendais le rire... les premiers mots de Au nom du père, de Valérie Tröndle. Elle est apparue ici comme par enchantement, il y a quelques mois et nous ne saurions l'oublier. Elle portait un joli nom alors, Librellule. Et c'était son Dernier texte avant le plongeon final. Elle a tenu parole. [...] Pour moi, c'était une certitude. Un jour, je finirais mon histoire et mes contes. J'avais la mienne à enfermer dans... [Lire la suite]
Posté par gasparnoc à 23:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
15 octobre 2009

Mille

C'est un prénom trivial et mystérieux à la fois, celui de cette nouvelle héroïne d'Édith Volpelière. J'aurais envie de digresser sans fin sur ce livre, qui fait pourtant à peine cent pages mais qui vous laisse imaginer le parfum d'une femme, son timbre de voix, sa présence. Rendre la femme présente – alors que c'est là son génie propre, d'être offerte à la présence, à la vue comme à la vie – paraît comme une magie particulière à l'œuvre d'Édith Volpelière. Écriture d'une approche sensible, plus que seulement intelligible, de la femme.... [Lire la suite]
Posté par gasparnoc à 12:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

08 octobre 2009

Singala

Si la nuit africaine est pleine de bruits feutrés, de branches d’épineux écrasées avec minutie, le matin est une des splendeurs de cette terre. A travers des mousselines indigo, le soleil rouge traverse le ciel en brassant la savane d’or jaune sur l’or de la latérite. C’est une complète hystérie d’oiseaux, d’animaux qui s’appellent et se répondent en mêlant leurs cris à la tonitruante cacophonie des pintades sauvages. extrait de La femme griffée, un des récits qui composent ce Singala, ou l'homme qui sait guérir de... [Lire la suite]
Posté par gasparnoc à 18:52 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
10 juillet 2009

Histoire brisée

Les premiers mots du livre :      Je ne le connais pas. Jamais nos chemins ne se sont croisés en des circonstances qui auraient pu nous être communes, jamais je n'ai éprouvé à son égard ces premières sensations de sympathie ou d'attirance qui lient les êtres et font qu'on s'intéresse à eux. Ou au contraire d'indifférence, d'imperceptible recul qui vous ferme et vous en éloigne. Je n'ai rien vécu de tel avec cet homme, je ne connais ni son visage ni son regard ni son allure ni ses vêtements, sa manière de marcher, de... [Lire la suite]
Posté par gasparnoc à 18:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
08 juillet 2009

Voyage avec Marco

C'est dans la compagnie de quelques personnes qui viennent régulièrement écrire ensemble que naissent les textes de Michel Ollier.Dans un espace intime aux larges vitrines béant sur la rue, aux murs qu'habitent quelques artistes de passage. C'est un milieu de vie pour l'écriture. Solitude et partage y viennent s'asseoir à la même table.Marco un beau soir s'invita et déballa son sac d'énigmes, mot à mot, en un interminable chant de folie, de sagesse ou d'amour... ISBN 978-2-914156-42-4   70 pages  10€Voyage avec Marco... [Lire la suite]
Posté par gasparnoc à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 mai 2009

les olagnates

«Les Olagnates. Ce mot est venu par hasard, il insistait. Je ne connais pas son origine et n'en trouve pas trace dans le dictionnaire des expressions dauphinoises.Est-ce à cause des "olagnes", ces châtaignes du pays hérissées de piquants ? Les maladies sont-elles comme ces bogues qui déchirent... mais quand on les a ouvertes, on trouve l'humain.»Nicole Chaabi, Les olagnates, extrait de l'avant-propos. C'est au printemps 2008 que Nicole Chaabi ouvre un blog sous ce titre étrange resurgi du passé et, jour après jour, elle... [Lire la suite]
Posté par gasparnoc à 20:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :